En-tête

Langues

Contenu principal

Gagner en confiance grâce au mentorat

check
Réalisé avec succès
social

Société

En route vers le monde professionnel, les jeunes ont des défis à relever. Dans le canton de Zoug, un projet de bénévolat leur vient en aide.

Quand Basma Babeker, 16 ans, évoque son métier, son visage s’illumine: «J’ai décroché l’apprentissage de mes rêves!» L’été dernier, elle a entamé une formation d’assistante dentaire. Cet objectif a été atteint grâce à MUNTERwegs. Le but de l’association est de mettre en relation des enfants et des jeunes issus de familles suisses ou de l’immigration avec des bénévoles qui partagent leurs expériences en qualité de mentors. C’est ainsi que Franziska Filliger (49 ans) a accompagné pendant huit mois Basma, originaire d’Erythrée, en la préparant à la recherche d’une place d’apprentissage. La Zougoise est ravie d’avoir trouvé le projet à UBS Helpetica: «C’est une belle mission que de travailler avec des jeunes. Partager sa propre expérience et les soutenir, c’est, à mes yeux, un engagement important au sein de la société.»

Simulation d’entretiens

Basma Babeker se souvient de la première rencontre avec Franziska Filliger, qui fut un peu tiède: «Je pense que nous étions toutes les deux curieuses mais également dans la retenue. Nous ne savions pas ce que nous devions attendre l’une de l’autre, ni ce que chacune était prête à investir.» Elles se sont revues un samedi sur deux. Elles ont échangé, observé les sujets scolaires, rédigé des dossiers de candidature et simulé des entretiens. Dès la deuxième rencontre, un petit shooting photos a été planifié: Basma avait en effet besoin d’un portrait pour son curriculum vitae. «C’était très sympa et certaines prises étaient vraiment bonnes», raconte-t-elle. Pendant l’étape critique, la jeune femme a directement ciblé les entreprises d’apprentissage en question: «Après l’envoi d’une candidature en ligne, je déposais personnellement mon dossier de candidature sur place. Franziska m’a servi de chauffeure, mais elle a toujours attendu dehors.» De cette manière, Basma Babeker a pu faire mouche avec sa personnalité chaleureuse. Rien d’étonnant à cela: son prénom, d’origine arabe, signifie «sourire».

Texte Martin Winkel
Photo Mischa Christen

 

Le partenaire de notre projet:
MUNTERwegs

MUNTERwegs is a mentoring project that assigns volunteers to children and young people from migrant and non-migrant backgrounds. The program thus contributes to cultural integration, promotes equal opportunities and enables participants to actively participate in social life.

Autres projets